24/10/2013

La Bible archéologique

Photo Langlois
L’association Bible en Soissonnais a décidé de renouveler l’organisation de ses cycles annuels de conférences. Après les deux longues séries sur la Bible et l’histoire, puis la Bible et l’art, elle entend se limiter à quelques conférences sur des sujets aptes à attirer un plus large public.
    Le conférencier choisi pour inaugurer cette nouvelle démarche est Michael Langlois, docteur ès sciences historiques et philologiques, maître de conférences à l’université de Strasbourg, archéologue, spécialiste des manuscrits de la mer Morte, et dont les qualités de conférencier sont reconnues. Son approche est expliquée sur son site.
    A Soissons, il parlera de « la Bible au risque de l’archéologie ». Il s’agit de savoir à quel point les vestiges archéologiques infirment ou confirment les récits bibliques. La découverte des manuscrits à Qumran a révélé la diversité des sources. Cependant, pour Michael Langlois, rien de ce qui a été trouvé ne remet en cause les croyances fondamentales.
L'Union

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires seront vus avant d'être affichés.